Serveur dédié : remplacer gzip par pigz pour profiter de la compression multi-core

Tous les matins, une sauvegarde des sites hébergés sur le serveur est effectuée. A ce moment là, gzip tourne à plein régime et utilise pendant un certain temps le CPU - la montée en charge atteint 50%, ce qui devient limite pour la réactivité des sites Et pour cause : gzip ne fonctionne qu'en mono-core.

Il nous faut donc optimiser tout cela ! Mark Adler, l'auteur de gzip, a écrit pigz (qui se prononce pig-zee, à l'américaine) pour compresser fichiers et répertoires en utilisant tous les coeurs du processeur simultanément.

Serveur dédié : remplacer gzip par pigz pour profiter de la compression multi-core photo
Pigzee Stardust

Pigz représente donc un gain de temps mais allège également la charge du processeur, sollicité moins longtemps.

Installation de pigz

Pigz est disponible sur la plupart des distributions linux, on peut donc l'installer avec un simple :

apt install pigz

L'autre avantage, c'est que si on lit le manuel, on se rend compte que les options et paramètres sont les mêmes que ceux de gzip, ce qui en fait un drop-in replacement de choix.

Remplacer gzip par pigz sur le serveur

L'occasion d'optimiser la compression des sauvegardes est trop belle : et si nous remplacions tout simplement gzip par pigz, sur l'intégralité du serveur et sans toucher à aucun de nos scripts ?

Allez, c'est parti ! On édite donc le fichier .bashrc :

nano .bashrc

et on y ajoute les deux fonctions suivantes :

###
# Matt Biscay
# https://www.skyminds.net/?p=29838
# Use pigz instead of gzip
###
function gzip(){
 pigz $@
}
export -f gzip

function gunzip(){
 unpigz $@
}
export -f gunzip

Cela nous permet de remplacer les fonctions gzip et gunzip par pigz et unpigz, respectivement.

Sauvegardez le fichier et rechargez-le pour activer les changements :

source .bashrc

Et voilà : pigz remplace désormais gzip pour toutes les opérations de compression du serveur. A nous la compression multi-core :)

Glen Hansard and Markéta Irglová - Falling Slowly

Je vous ai déjà parlé du film Once - que je recommande toujours chaudement - donc voici un autre extrait musical avec la chanson "Falling Slowly", interprétée par Markéta Irglová et Glen Hansard :

C'est un plaisir d'écouter le duo des voix et l'alliance guitare acoustique / piano.

Pour la petite histoire, Markéta Irglová retrouve souvent Glen Hansard lors de ses concerts pour interpréter la chanson en duo.

"Falling Slowly" a reçu plusieurs prix après la sortie du film : Academy Award for Best Original Song et Critics' Choice Movie Award for Best Song.

Paroles

I don't know you
But I want you
All the more for that
Words fall through me
And always fool me
And I can't react
And games that never amount
To more than they're meant
Will play themselves out

Take this sinking boat and point it home
We've still got time
Raise your hopeful voice you have a choice
You'll make it now
Falling slowly, eyes that know me
And I can't go back

Moods that take me and erase me
And I'm painted black
You have suffered enough
And warred with yourself
It's time that you won

Take this sinking boat and point it home
We've still got time
Raise your hopeful voice you have a choice
You'll make it now
Falling slowly sing your melody
I'll sing along

Démarrer votre NAS Synology à distance grâce à Wake On Lan (WOL)

J'ai récemment réorganisé le matériel informatique de la maison pour ne plus voir la box et le NAS traîner dans la pièce à vivre. J'avais tout mis là par défaut parce qu'il y avait une prise de téléphone à proximité mais finalement, a-t-on vraiment besoin d'avoir cela sous les yeux en permanence ?

Du coup, hop, tout est monté à l'étage. Le NAS Synology est configuré pour démarrer chaque soir, rapatrier les derniers épisodes et récupérer les derniers sous-titres puis s'éteindre à l'heure du coucher.

Mais il arrive parfois que l'on ait besoin d'avoir accès à nos fichiers en dehors de cette plage horaire... mais maintenant, il faut changer de pièce, monter l'escalier, redescendre et au final, on perd le fil de ce que l'on était en train de faire !

Voici donc comment démarrer votre NAS Synology à distance, sans bouger de votre chaise (pas bien!) en utilisant la fonction Wake On Lan.

La fonction Wake On Lan (WOL)

La fonction Wake On LAN (WOL) est une technologie qui permet de réveiller ou démarrer à distance un ordianteur ou périphérique qui est en veille ou éteint.

Le Disk Station Manager (DSM) du Synology posséde la fonction WOL, qui est présente sur la plupart des modèles de NAS de la marque, ce qui vous permet de démarrer votre NAS sans avoir à vous lever pour aller appuyer sur le bouton de mise sous tension.

Notez que les requêtes WOL sont plutôt destinées au réseau local.

Étape 1 : configuration du Wake On Lan (WOL) sur le Synology

Identifiez-vous sur le DSM et rendez-vous sur Panneau de Configuration > Matériel et Alimentation et cochez la case Activer WOL sur le réseau local:

Démarrer votre NAS Synology à distance avec Wake On Lan photo

Sauvegardez les changements.

Étape 2 : utiliser l'utilitaire WakeOnLan

Il existe un petit utilitaire, WakeOnLan, qui permet d'envoyer le paquet magique qui démarrera le Synology à distance:

Démarrer votre NAS Synology à distance avec Wake On Lan photo 1

WOL est activé lorsqu'un paquet magique (magic packet en anglais) est envoyé au NAS. Ce paquet magique contient les octets suivants FF FF FF FF FF FF suivi de l’adresse MAC de la carte réseau de destination répétée 16 fois.

Le paquet magique est une trame réseau transmise sur le port 0, 7 ou 9. Quand la carte réseau de destination reçoit cette trame, elle envoie un signal à la carte mère du périphérique et lance alors la séquence de démarrage.

Voilà - bon, bougez de temps en temps aussi hein !

Pin It on Pinterest

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: