Sous WordPress 5.3.x et en utilisant wp-cli, on peut obtenir cette erreur lors de la mise à jour de plugins et thèmes:

Warning: ftp_nlist() expects parameter 1 to be resource, null given in /var/www/html/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-ftpext.php on line 402
PHP Warning:  ftp_pwd() expects parameter 1 to be resource, null given in /var/www/html/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-ftpext.php on line 226

Le tout répété cinq à six fois pour la mise à jour d’un plugin. En regardant le ticket trac qui rapporte ce problème, il s’agit d’une erreur qui était auparavant cachée (avec un @ devant la fonction) et qui est maintenant affichée.

Au -delà du fait de cacher ou ne plus cacher l’erreur, il semble qu’il manque une routine qui vérifie que le lien wp_filesystem est bien actif avant de pouvoir l’utiliser.

En attendant que cela soit réglé dans une prochaine version de WordPress, voici ce que l’on peut ajouter au fichier wp-config.php pour se débarrasser de l’erreur proprement:

if ( !defined( 'FS_METHOD' ) ):
    define( 'FS_METHOD', 'direct' );
endif;

Enregistrez le fichier, problème réglé !

Dans Nextcloud, la page Paramètres > Administration > Vue d’ensemble vous permet d’avoir un bon aperçu des tâches de maintenance à effectuer sur votre installation Nextcloud.

This version of Nextcloud is not compatible with > PHP 7.4

C’est une erreur – et non un avertissement – qui bloque toutes les commandes suivantes dans le terminal. Elle apparaît lorsqu’une version de PHP plus récente est installée sur votre serveur.

Chez moi, par exemple, j’ai PHP 7.4 pour les sites en production et pour Nextcloud mais aussi PHP 8 pour les plateformes de développement.

Voici le message d’erreur:

This version of Nextcloud is not compatible with > PHP 7.4.

You are currently running 8.0.0

Ce message apparaît parce que Nextcloud lance un rapide php -v pour déterminer la version de PHP installée. Cela ne reconnait par contre que la version la plus récente installée.

Voici ce que donne la commande:

PHP 8.0.0 (cli) (built: Nov 27 2020 12:26:22) ( NTS )
 Copyright (c) The PHP Group
 Zend Engine v4.0.0-dev, Copyright (c) Zend Technologies
     with Zend OPcache v8.0.0, Copyright (c), by Zend Technologies

La solution consiste à modifier manuellement la version retournée par php -v, à l’aide de la commande update-alternatives :

update-alternatives --set php /usr/bin/php7.4

Si on relance php -v, voici le résultat:

PHP 7.4.13 (cli) (built: Nov 28 2020 06:24:59) ( NTS )
 Copyright (c) The PHP Group
 Zend Engine v3.4.0, Copyright (c) Zend Technologies
     with Zend OPcache v7.4.13, Copyright (c), by Zend Technologies

Avec cela, vous êtes parés pour les commandes occ de Nextcloud.

Nextcloud reste bloqué en mode maintenance

Cela peut arriver lors d’une mise à jour, pour diverses raisons.

Solution 1: avec la commande occ

cd /home/www/nextcloud 
sudo -u www-data php ./occ maintenance:mode --off 

Solution 2: éditer le fichier config.php

1. Editez le fichier config.php:

nano /home/www/nextcloud/config/config.php

2. trouvez:

 'maintenance' => true, 

3. remplacez par:

 'maintenance' => false, 

Enregistrez le fichier, l’assistant de mise à jour est alors capable de reprendre là où il s’était arrêté, automatiquement.

Gravity Forms : supprimer les entrées mais garder les fichiers uploadés sur le site

Gravity Forms garde en base de données toutes les entrées des formulaires. Sur un site qui génère énormément de demandes (formulaire de contact, demandes d’informations, formulaire de commande ou pré-commande…), cela signifie des milliers d’enregistrements dans la base de données, ce qui n’est pas toujours souhaitable, pour des raisons de stockage et de performance.

Supprimer les entrées des formulaires Gravity Forms

Si vous avez besoin de supprimer les entrées créées par Gravity Forms une fois que le message a été envoyé, vous pouvez utiliser cette fonction:

// Delete all entries from form ID  1.
add_action( 'gform_after_submission_1', 'sky_remove_form_entry' );
function sky_remove_form_entry( $entry ) {
    GFAPI::delete_entry( $entry['id'] );
}

Dans l’exemple ci-dessus, on ne supprime que les entrées du formulaire qui a l’ID 1. Si vous souhaitez supprimer toutes les entrées de tous les formulaires Gravity Forms d’un site, il suffit d’enlever le _1de la cible de l’action gform_after_submission:

// Delete all entries from all forms.
add_action( 'gform_after_submission', 'sky_remove_form_entry' );
function sky_remove_form_entry( $entry ) {
    GFAPI::delete_entry( $entry['id'] );
}

Garder les fichiers uploadés lors de la suppression des entrées

Attention: supprimer les entrées Gravity Forms revient également à supprimer les fichiers qui auront été uploadés via les formulaires. C’est tout à fait normal puisqu’ils font partie des champs du formulaire.

Pour garder les fichiers uploadés, même si les entrées associées sont supprimées, il faut utiliser le filtre gform_field_types_delete_files:

add_filter( 'gform_field_types_delete_files', '__return_empty_array' );

Supprimer les fichiers associés à un champ upload particulier

Si vous souhaitez supprimer tous les fichiers qui auront été uploadés via un champ upload particulier, il suffit de préciser ce champ dans le tableau $field_types avant de le passer à gform_field_types_delete_files:

add_filter( 'gform_field_types_delete_files', 'sky_delete_custom_upload_field' );
function sky_delete_custom_upload_field( $field_types ) {
    $field_types[] = 'my_custom_upload_field';
    return $field_types;
}

Dans cet exemple, notre champ upload s’appelle my_custom_upload_field.