WordPress : installer des plugins et thèmes sur un site de développement local

WordPress : récupérer la liste emails des membres et commentateurs photoLorsque vous installez WordPress en local sur votre machine, il est assez courant que les droits des fichiers et dossiers ne permettent pas d’entrée de jeu d’installer ou de mettre à jour des plugins ou des thèmes.

Voici comment résoudre ce problème en quelques minutes.

Passage au système de fichier direct

1. On commence par éditer notre fichier wp-config.php, qui contient pas mal de constantes primordiales pour WordPress:

nano wp-config.php

2. On y rajoute, vers le haut du fichier, une constante qui passe le système de fichier en mode direct:

define('FS_METHOD', 'direct');

Sauvegardez votre fichier wp-config.php. Les fichiers de thèmes et de plugins seront désormais directement installés sans que la popup demandant des informations FTP ou SSH ne s’affiche.

Vérification des droits des fichiers et répertoires

En local, par contre, ce sera un petit peu différent : l’utilisateur www-data (Apache) doit pouvoir gérer les fichiers mais si vous souhaitez éditer des fichiers, ce qui est quand même le but d’une installation en locale, il faut que votre utilisateur puisse aussi gérer et avoir le droit d’écriture sur les fichiers.

1. Tout d’abord, on donne les droits à Apache à tous les fichiers et dossiers de l’installation WordPress :

sudo chown www-data:www-data -R /home/matt/www/

2. J’ajoute ensuite mon utilisateur de session, matt, dans le groupe www-data (Apache):

sudo usermod -aG www-data matt

3. On vérifie que l’utilisateur matt fait bien partie du groupe www-data :

groups matt

Cela nous retourne la liste de tous les groupes auquel j’appartiens :

matt : matt adm lp dialout fax cdrom floppy tape audio dip www-data video plugdev fuse lpadmin netdev admin sambashare vboxusers usb bluetooth scanner

4. On stipule que l’utilisateur matt est propriétaire de ces fichiers :

sudo chown matt:www-data -R /home/matt/www/

5. On assigne les permissions standard de WordPress, chmod 755 pour les répertoires et chmod 664 pour les fichiers, le tout en mode récursif pour n’oublier personne :

cd /home/matt/www
sudo find . -type d -exec chmod -R 755 {} \;
sudo find . -type f -exec chmod -R 664 {} \;

6. Enfin, on assigne des permissions plus larges (chmod 775) pour le répertoire /wp-content de notre installation qui contient nos plugins et thèmes pour pouvoir les éditer :

 cd /home/matt/www/wp-content
sudo find . -type d -exec chmod -R 775 {} \;
sudo find . -type f -exec chmod -R 664 {} \;

Vous pouvez maintenant installer thèmes et plugins en local et être en mesure d’éditer vos fichiers avec votre utilisateur linux, sans problèmes de droits.

Android : configurer un clavier sans-fil en AZERTY

Je me suis récemment acheté un super clavier sans-fil, un Logitech K400 Plus, qui va me permettre de saisir mes textes un peu plus vite qu’en tapotant sur les lettres de l’écran tactile de mon téléphone ou de ma tablette.

Android : configurer un clavier sans-fil en AZERTY photo

J’ai choisi ce clavier parce qu’il possède également un touchpad. Cela pourra m’être utile si je veux naviguer sur la télévision ou piloter un Raspberry Pi, directement depuis mon canapé – ou dans le train ou la voiture.

Android ne reconnaît que le QWERTY

Sous Android, lorsque l’on branche un clavier sans-fil Bluetooth ou WiFi, la disposition du clavier par défaut est QWERTY et il n’est pas possible de la modifier sans installer une application tierce.

Par conséquent, il faut donc installer une application gratuite : Clavier physique AZERTY.

Pensez à activer les sources inconnues dans les paramètres Android pour pouvoir installer le fichier APK sans souci.

Branchement du dongle USB

Android : configurer un clavier sans-fil en AZERTY photo 1Les claviers sans-fil fonctionnent avec un mini-dongle USB à brancher sur votre appareil. Il se pose toutefois souvent un problème de connectique physique. Les ports USB des tablettes sont en effet souvent de type microUSB. Il faut donc un cordon adaptateur microUSB OTG mâle/femelle, qui convertit le connecteur microUSB femelle en connecteur USB femelle pour y brancher le dongle.

Cet adaptateur microUSB – USB ne coûte que quelques euros et vous permettra aussi de brancher une clé USB sur votre appareil, pratique pour les sauvegardes.

Configuration du clavier AZERTY

Une fois que vous avez installé l’application et branché votre clavier sans-fil sur votre téléphone ou tablette Android avec le dongle USB, il faut se rendre dans Paramètres > Langues et Saisie :

  1. dans Clavier et mode de saisie > Clavier actuel, sélectionnez Clavier physique AZERTY,
  2. dans Clavier et mode de saisie > Clavier physique et vérifiez les options de votre clavier.

Vous pouvez maintenant taper du texte avec votre clavier AZERTY, avec la disposition AZERTY.

GIMP : tutoriel pour créer un meme

Qu’est-ce qu’un meme ?

Un mème ou « meme », qui se prononce [mi:m] en anglais, décrit un élément ou un phénomène repris et décliné en masse sur internet.

Origine du mot “meme”

Le terme de « mème » a été proposé pour la première fois par Richard Dawkins dans Le Gène égoïste (1976) par déformation du terme mimesis (« imitation », en grec ancien) par analogie avec le mot gène. Selon Dawkins, dans le domaine mental, les mèmes sont des réplicateurs, comparables à ce titre aux gènes, mais responsables de l’évolution de certains comportements animaux et des cultures.

Formes du meme

Dans sa forme la plus sommaire, un mème internet est une idée simple propagée à travers le web. Cette idée peut prendre la forme d’un hyperlien, d’une vidéo, d’un site internet, d’un hashtag, d’un personnage récurrent ou simplement d’une phrase ou d’un mot. Ce mème peut être propagé par plusieurs personnes par le biais de réseaux sociaux, de blogs, de messageries instantanées, d’actualité, et autres services internet.

L’élément humoristique est un facteur très important pour les mèmes. Une communication décalée par rapport à un contexte en combinaison avec des images, est bien souvent la base des mèmes sur internet. L’imitation entre pairs induit implicitement une compétition créative pour se faire remarquer et générer collectivement le buzz. Commercialement, ils sont utilisés en tant que marketing viral, aperçus comme publicités de masse.

Créer un meme sous GIMP

La création d’un meme tient surtout du texte que l’on va apposer sur notre image. C’est un texte en lettres capitales blanches avec un contour blanc, pour respecter le code du meme.Nous allons donc utiliser la police d’écriture Impact, en blanc, avec un contour noir pour respecter le code du meme.

  1. Ouvrez l’image qui va servir de support à votre futur meme. Je choisis ici “The Most Interesting Man in the World”.
  2. Cliquez sur l’icône Texte et entrez votre punchline, écrite avec la police de caractère Impact, en blanc. Ajustez la taille de la police selon la longueur de votre punchline :
    GIMP : tutoriel pour créer un meme photo
  3. Ensuite, faîtes un clic droit sur le calque texte et sélectionnez Alpha vers sélection qui se trouve en bas de la liste:
    GIMP : tutoriel pour créer un meme photo 1
  4. Vérifiez que la couleur de premier plan sélectionnée est bien sur Noir.
  5. Sélectionnez maintenant le menu Edition > Tracer la sélection. Sur la page d’options, cochez Ligne de tracé, Couleur pleine et Anti-crénelage. Choisissez l’épaisseur du trait en pixel qui convient, 1 pixel ou plus selon la taille de la police :
    GIMP : tutoriel pour créer un meme photo 2
  6. Validez : votre texte blanc devrait maintenant avoir une bordure noire !

Il ne vous reste plus qu’à répéter l’opération pour la seconde ligne de texte (si besoin) et enregistrer votre meme tout neuf.

Résultat :
GIMP : tutoriel pour créer un meme photo 3

Et voilà, vous venez de créer votre propre meme avec GIMP !

We use cookies to give you the best online experience. By agreeing you accept the use of cookies in accordance with our cookie policy.

Privacy Settings

Control your personal Cookie Services here.

These cookies are necessary for the website to function and cannot be switched off in our systems.

In order to use this website we use the following technically required cookies
  • wordpress_test_cookie

Decline all Services
Accept all Services

Pin It on Pinterest

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: