Cela fait pas mal de temps que je voulais vous parler de The Office version américaine. J'ai d'abord eu du mal à faire la transition avec la version britannique originale, tout simplement parce que la première saison reprend les gags de la version british.

Je m'étais alors dit qu'ils ne s'étaient pas foulés. Et puis un jour, en saison creuse, je me suis mis la suite et j'ai enchaîné toutes les saisons. La série prend corps et cesse d'être un simple spin-off pour devenir une série à part entière.

Michael Scott (Steve Carell) et Dwight Schrute (Rainn Wilson) sont mes deux personnages préférés. Le premier est un manager régional à l'humour mal dégrossi dans une entreprise de papier, le second est son assistant, aux tendances autoritaristes qui cherche à s'élever à tout prix dans la hiérarchie.

Jim Halpert (John Krasinski), vendeur par téléphone, tombe lui amoureux de Pam Beesly (Jenna Fischer), la réceptionniste, mais leur histoire est un peu compliquée. Tout cela tente de survivre dans l'enfer de l'open space.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

The Office US saison 5

par Matt Lecture: 1 min

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: