Tag

utilisateur

Browsing

Mon NAS Synology est configuré pour se mettre automatiquement à jour, ce qui est plutôt pratique puisque cela permet d’automatiser les mise à jour de sécurité et des paquets essentiels.

Hier, une nouvelle mise à jour du DSM est arrivée : DSM 6. La mise à jour s’est visiblement bien déroulée mais quelques petites choses ont été modifiées au sein du système, dont la perte d’accès root pour rsync, ce qui est problématique pour mes sauvegardes.

NAS Synology : retrouver l'accès SSH et rsync après la mise à jour du DSM photo 2

Le truc qui change, c’est qu’au lieu d’utiliser root comme utilisateur, il va désormais être obligatoire d’utiliser un utilisateur qui appartient au groupe administrators. Chez moi, il y en a plusieurs mais pour des raisons de simplicité, nous utiliserons l’utilisateur admin dans ce tutoriel.

Voyons donc comment donner l’accès à rsync pour l’utilisateur admin, cela ne prend que quelques minutes.

Ajouter des utilisateurs dans le groupe des administrateurs

Nous commençons par vérifier que nous possédons bien au moins un administrateur sur le NAS. Par défaut, il devrait au minimum y avoir le compte admin mais vous pourriez l’avoir désactivé pour des raisons de sécurité (c’était mon cas avant de faire cette mise à jour).

Rendez-vous dans Synology > Control Panel > Group > Administrators > Edit members:

NAS Synology : retrouver l'accès SSH et rsync après la mise à jour du DSM photo

Ici, nous avons bien l’utilisateur admin. N’hésitez pas à y ajouter vos autres utilisateurs qui possèdent les droits d’administration.

Note: profitez-en pour faire un détour par Control Panel > User et changez le mot de passe de l’utilisateur admin pour un mot de passe plus robuste.

J’ai installé la mise à jour Ubuntu 12.04 Precise Pengolin il y a quelques semaines (et je n’aurais pas dû, ma machine laggue comme ce n’est pas permis) et au moment de lancer SAM Broadcaster, un message d’erreur apparaît comme quoi il ne peut se connecter à la base MySQL.

sudo service mysql restart

Résultat :

stop: Unknown instance: 
start: Job failed to start

Autre message d’erreur :

/usr/bin/mysqladmin: connect to server at 'localhost' failed
error: 'Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2)'

Etrange, je n’avais rien modifié.

Voici donc en quelques étapes comment changer le mot de passe MySQL de l’utilisateur root lorsqu’on l’a oublié ou qu’il faut le changer sans connaitre l’ancien.

Toutes ces commandes sont à exécuter en tant qu’utilisateur root donc :

sudo -i

Je vous propose deux méthodes : la première méthode s’adresse aux barbus qui veulent mettre les mains dans le cambouis, la seconde à ceux qui veulent faire ça en 2 commandes.

Méthode 1 (mode cambouis)

Etape 1 : arrêt du service mysql

/etc/init.d/mysql stop

Résultat :

Stopping MySQL database server: mysqld.

Etape 2 : lancement du serveur MySQL sans mot de passe

mysqld_safe --skip-grant-tables &

Résultat :

[1] 5025
mysqld_safe Logging to syslog.
mysqld_safe Starting mysqld daemon with databases from /var/lib/mysql

Problème : un écran inversé

L’autre jour, j’ai attrapé des petits plaisantins dans la salle informatique qui s’amusent à inverser la configuration de l’écran grâce à un raccourci clavier. Ils font cela juste avant de quitter leur session, ce qui fait que lorsque la boîte de connexion réseau apparaît, l’écran est soit inversé totalement (180°) soit inversé de 90° vers la droite ou la gauche. Et l’utilisateur suivant est quasiment bon pour une hernie discale cervicale lorsqu’il tente de rentrer ses identifiants.

windows session box dialog reversed

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: