Tag

université

Browsing

Off The Hook est une comédie de la BBC, axé sur les aventures de quelques nouveaux qui découvrent la première année de fac. La série est filmée à Harrow Campus, dans l'Université de Westminster, utilisée comme décor pour l'université fictionnelle de Bankside.

off the hook saison 1

Off The Hook nous parle donc de Danny, un jeune comme tant d’autres, qui arrive à l’université espérant démarrer de la meilleure façon qui soit. C’est là qu’il rencontre Becky, mais c’est également là que Shane, son ami d’enfance, véritable catastrophe ambulante, débarque pour le plonger dans la misère. Ils font la connaissance de Fred, neurasthénique notoire, qui s’installe avec eux, suivi par Scarlet et un autre mystérieux colocataire qui écoute de la techno en permanence et qui ne semble pas sortir de sa chambre, bien qu’il laisse des post-its partout.

Départ définitif de Madrid aujourd'hui : nous nous rendons à Salamanque pour y passer la journée. Avec les embouteillages du début de la matinée et les travaux herculéens engagés par la ville de Madrid pour les Jeux Olympiques de 2012 (qui leur sont passés sous le nez, tout comme nous), nous arrivons à Salamanque vers midi. Le programme de la journée est assez étrange : 4h de visite libre dans Salamanque, 3h de visite guidée et re-4h de liberté avant de réintégrer le bus.

Visite libre

La visite libre a été très relax : balades tranquilles dans les ruelles aux bâtiments de couleur dorée, achats de t-shirts et de cartes postales. Et pour déjeûner, un bar à tapas ! Hé oui, il faut quand même faire cela au moins une fois lorsqu'on se trouve en Espagne. Voici un petit aperçu ce que nous avons dégusté : c'est une sélection des meilleures tapas du restaurant, alternant viande et poisson. J'ai goûté pour la première fois les civelles. Le goût est étrange, cela ressemble à des carrottes râpées grises et bleues en caoutchouc.

Tapas @ Salamanca

Salamanque, paradis étudiant

L'ambiance est très détendue à Salamanque, sans doute parce que c'est une ville étudiante. Absolument rien à voir avec le sens français de "ville étudiante". Rien à voir avec Rennes ou Nantes par exemple. Ici les étudiants ont leur ordinateur portable sur les genoux en pleine rue ou assis sur un banc. Je crois que je n'ai encore jamais vu cela chez nous, les gens ont bien trop peur de se le faire voler (à juste titre d'ailleurs). Et les filles... woohoo !!! Habillées en Charlie's Angels, se déplaçant par bancs de 15-20, c'est un pur régal. Si j'avais su... j'aurais fait Erasmus à Salamanque ! Sérieusement. ¡¡A mi me gusta España!!

Miguel de Unamuno

Visite guidée

Notre guide, Carmen, nous a montré et commenté tout ce qu'il fallait absolument voir à Salamanque : l'université, les deux cathédrales, la casa de las conchas, la Plaza Mayor et tous les médaillons représentant les personnages politiques qui ont marqué l'Espagne (de Cortès à Franco...). Trois heures de visites en tout, intensif !

La façade de l'Université est de style plateresque, avec une grenouille cachée qui, il y a quelques temps, était un signe de réussite pour qui parvenait à la retrouver entre les différentes sculptures de la façade. Aujourd'hui, c'est devenu un signe de chance et la grenouille est devenue associée à Salamanque. Nous avons visité le cloître, le grand amphithéâtre et les bâtiments que l'entourent.

Universidad de Salamanca

Salamanque, fait suffisamment rare pour être souligné, possède deux cathédrales : la Catedral Vieja et la Catedral Nueva. La Vieille Cathédrale de Salamanca fut construite entre les XVIème et XVIIIeme siècles en deux styles : le gothique tardif et le baroque, bien que le plan général et la grande hauteur de l'édifice, ainsi que ses traits fondamentaux soient parfaitement gothiques. La nouvelle Cathédrale a aussi une façade exceptionnelle puisqu'elle s'appuie sur la vieille cathédrale (il a en effet été jugé qu'il ne fallait pas détruire l'ancienne pour construire la nouvelle, Salamanque ne pouvant rester sans cathédrale pendant la durée de la construction). Elle mélange donc les styles romans et gothiques, sa construction ayant duré du XIVème au XVIème siècle.

Cathédrale - Salamanca

Cathédrale - Salamanca

Dernière soirée...

La visite s'est terminée à 19h, dans le noir. Nous avons dîner sur la Plaza Mayor, dans un bar-restaurant nommé El Cervantès, que je vous recommande chaudement : la nourriture est excellente et si vous avez la chance d'avoir une des tables près de la fenêtre, vous avez une superbe vue d'ensemble sur la Plaza Mayor. Nous y sommes restés deux bonnes heures à siroter une délicieuse sangria qui nous rendus bien guillerets, pour tuer le temps avant de rejoindre le bus mais aussi pour tenter de finir nos généreuses assiettes ! 20 minutes plus tard, on remettait cela avec un formidable chocolat chaud et des churros... mmmhhh !!!

23h : tout le monde dans le bus, direction la France. ¡Hasta la próxima España! ^_^

Je suis allé au cours de didactique aujourd'hui et j'ai appris plusieurs choses : tout d'abord, nous avons deux membres du groupe qui m'annoncent qu'ils vont se marier en avril. Alors là... je ne sais pas pourquoi mais cela m'a fait un choc. En y regardant de plus près, je crois que c'est aussi stratégique : en cas de succès à l'examen, ils auront suffisamment de points pour rester ensemble dans la région. Autre nouvelle : une fille que j'avais vu enceinte début décembre a accouché la semaine dernière. Là encore, je suis époustouflé : elle n'avait pratiquement pas de ventre la dernière fois que je l'avais vue. Et pour finir le clou de la journée : pendant le cours, voilà qu'une fille que je n'avais jamais vue auparavant prend la parole. Etonné, je me retourne vers mon pote Arnaud, lui demandant si elle était nouvelle. Et là, il m'annonce rigolard qu'elle est là depuis septembre ! Bon je suis peut-être souvent dans la lune mais cela commence à faire beaucoup de coïncidences là non ?

Lien débile du jour : how to hypnotize a man.

Je relève mes mails ce matin 54 commentaires à modérer sur ce blog, dont certains sur des posts n'étant pas écrits : du pur SPAM ! Ni une ni deux, je découvre la page Tackling Comment Spam pour WordPress. Résultat : deux plugins activés et une modification de fichier empêchant de commenter des posts non-existants. Tu fais moins le fier là hein script kiddy à deux balles !

J'ai assisté à un cours de littérature chinoise aujourd'hui, en compagnie de ma soeurette. Pas mal, c'est axé à la fois sur Le roman au bord de l'eau et sur les films qui en découlent : étude de Tigres et Dragons, films de Bruce Lee... avec un rappel historique de la culture chinoise et japonaise. Le cours était assez scolaire, il y a des moments où je me croyais en 2nde ou en première du temps où l'on faisait classe commune avec des littéraires :
"_ Monsieuuur, est-ce qu'on pourrait dire que (insérer une grosse ânerie ici) ?"

A la sortie pareil : des gens lisent des bouquins dans le couloir, adossés au mur. Attendez les gars, ça va pas là... vous avez de la fièvre ? Non, plus sérieusement, les "L" font vraiment partie d'un monde à part. Rien qu'à les voir je suis pris d'un fou rire nerveux : cela commence par un petit rictus qui dégénére rapidement jusqu'au moment où je m'étrangle telle une baleine avalant un chipito de travers.

J'ai découvert aujourd'hui notre nouvelle lectrice d'anglais : il s'agit de la personne anglophone chargée de nous donner des cours de conversation. Je dis "la personne" parce qu'elle ne s'est pas présentée, un comble pour quelqu'un chargé de la communication. Passons. Là où je suis un peu plus critique c'est qu'elle fait des fautes en anglais alors qu'elle est américaine. Plus le fait qu'elle ajoute des "or whatever" à la fin de chacune de ses phrases, ce qui donne une impression d'incertitude totale à l'issue de l'exposé. Maintenant tous les membres de mon groupe ont choppé le truc et le cours n'est plus qu'une juxtaposition de whatever.

Oui, je le confesse, je regrette Kate - ma lectrice préférée de l'année dernière - qui elle avait les brains et les looks. Je me rappelle encore notre petit jeu de séduction lors de ses cours... Sigh...

Ouf ! Les vendanges sont (presque) terminées, du moins pour moi vu que j'ai repris les cours à la fac hier matin. Vu les taux d'échec à l'examen du Capes, on se retrouve avec des groupes à 37 au lieu de groupes à 25. L'avantage c'est qu'on connaît pas mal de monde : on a le même groupe que l'année dernière plus les petits nouveaux.

Rentrée officielle le 4 octobre, juste le temps de finir de lire tous les bouquins.

Toujours à Nantes, je suis allé deux fois à la fac aujourd'hui et ce n'est qu'en rencontrant la concierge que j'ai appris que l'université et l'IUFM n'ouvrent que vers la mi-août. Ok, c'est affiché partout à la fac mais pas à l'IUFM : un petit panneau collé sur la vitre m'aurait grandement aidé.
Sinon, je mets à jour tous les micros, quand on a l'ADSL il faut en profiter. J'en peux plus de mon 56K à 2,5ko/sec... quand je pense que j'ai commandé l'ADSL chez Cégétel en Bretagne début juillet et que je n'ai toujours pas reçu mes codes de connexion... plus d'un mois pour activer une ligne, en plein mois de juillet alors que la moitié des gens sont en vacances, c'est vraiment n'importe quoi.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :