Tag

hippies

Browsing

Jefferson Airplane est un groupe de rock américain issu de San Francisco, et l’un des précurseurs du mouvement psychédélique.

Pas mal de monde connait les hits White Rabbit et Somebody to Love, qui sont sur toutes les compilations des années 1960.

J’ai une petite préférence pour la chanson Comin’ Back to Me qui se trouve sur le deuxième album du groupe – Surrealistic Pillow (1967) – avec le son typique de cette époque et la flûte :

The Moonband est un groupe folk acoustique qui vient de Munich, en Allemagne, et se compose d’Eugen Mondbasis, Chris Houston, Katerina Kirkova, Andy Armstrong et Elena Rakete. Les instruments sont variés : ukulélé, mandoline, contrebasse, guitares et le tout est vraiment génial à écouter.

Voici Boogeyman, interprété live dans leur salon :

Edward Sharpe and the Magnetic Zeros est un groupe américain formé par Alex Ebert (vocals, guitare, percussion, piano) et Jade Castrinos (vocals, guitare).

Après avoir quitté sa petite amie de toujours et quitté un programme contre l’addiction, Alex Ebert a commencé l’écriture d’un livre sur un personnage messianique appelé Edward Sharpe. Ce dernier “a été envoyé sur Terre pour soigner et sauver l’humanité” mais il est sans cesse distrait par les filles et tombe amoureux.

Le groupe se forme lorsque Alex Ebert rencontre la chanteuse Jade Castrinos en sortant d’un café de Los Angeles. Leur musique est folk, post-hippie, anti-conformiste et ça reste bien dans les oreilles.

Voici Home :

Las Vegas : Fremont Street Experience - Summer of 69Dans mon récit de voyage de l’US Summer Trip, je vous ai parlé à plusieurs reprises de Fremont Street et des spectacles auxquels on peut assister gratuitement.

Et bien aujourd’hui, je vous offre un petit aperçu du Fremont Street Experience, le dôme qui recouvre quasiment tout Fremont Street et sur lequel sont projetés des films et animations.

En août 2009, on célébrait les 40 ans du festival de Woodstock – le mythique Summer of 69. Voici donc ce que l’on pouvait entendre et voir au Fremont Street Experience :

Notez comme dans la première minute de la vidéo, toutes les devantures de la rue sont illuminées. Dès que la musique commence à jouer et que les premières images défilent, tous les casinos et restaurants éteignent leurs lumières pendant le spectacle.

Voici la neuvième journée de l’US Summer Trip.

Il est 6h du matin et nous sommes déjà dans le hall sud du Golden Nugget, qui se trouve être quasiment en face du Plaza, ce qui est plutôt pratique. Nous attendons le bus qui doit nous emmener à l’aérodrome de Boulder City.

Quelques bus s’arrêtent, on demande aux chauffeurs qui nous disent que ce sera le prochain. On en profite pour commander les petits cafés du matin. J’étais encore en train de me brûler les lèvres lorsque le chauffeur annonce que son bus est tout neuf et qu’il n’accepte personne avec des boissons dans le bus. Du coup, tout le monde a dû balancer son café… pas cool !

Bus to Boulder City

Le bus s’est arrêté dans plusieurs grands hôtels du Strip donc cela nous a permis de voir les entrées des hôtels que nous n’avions pas encore vu. L’hôtel Excalibur me fait vraiment rire, on a l’impression que l’on va dormir chez Mickey !

Le chauffeur est un petit comique et se moque gentiment de tout ceux qui montent dans le bus. Il nous donne aussi quelques tips de choses à voir à Vegas (les fontaines du Bellagio le soir par exemple).

On arrive à Boulder City qui se trouve à 20 miles de Las Vegas. A l’origine, la ville a été créée en 1931 – au moment de la Grande Dépression – pour les ouvriers qui ont construit Hoover Dam. Elle a été conçu par le gouvernement fédéral pour être une ville idéale et représentant l’avenir. Boulder City compte 15 000 habitants et est une petite ville tranquille qui fait beaucoup penser à celle d’Eurêka : mêmes rues, même ambiance !

Plane ride to The Grand Canyon

Arrivée à l’aéroport. Après quelques minutes d’attente, notre pilote s’approche vers nous. Il porte les lunettes de Top Gun et marche quasiment comme s’il était au ralenti, avec le vent de la piste dans les cheveux – très drôle ! Nous prenons place dans un petit avion qui peut emmener 12 personnes. Curieusement, on fait moins les malins – ce n’est pas la même chose que de monter dans un avion d’une compagnie “standard”.

Ceinture bouclée, appareils photo sortis, audio-guide sur les oreilles. Les moteurs se mettent en marche et après un ou deux soubresauts, l’avion décolle. Cela roule pas mal de droite à gauche !

Nous passons au-dessus de Boulder City puis au-dessus de Hoover Dam, un barrage sur la Colorado River à la frontière entre l’Arizona et le Nevada :

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: