Nous partons de bonne heure pour le camp des éléphants, le Maetaman Elephant Camp.

Nous sommes accueillis par un troupeau d'éléphants, sur lesquels, en échange d'un petit billet, on nous propose de grimper. Chacun à notre tour avons donc l'occasion unique d'être portés sur la trompe de la bête. La sensation d'être sur le descendant d'un animal préhistorique tel que l'ont dessiné les premiers hommes est inoubliable. En plus, la trompe d'un éléphant, ça pique ! En effet, les individus ont des poils qui poussent sur leur tête et leur trompe au fur et à mesure qu'ils prennent de l'âge.

Nous assistons ensuite au bain des éléphants : les animaux entrent petit à petit dans la rivière, leur Cormac sur le dos et s'immergent quasi totalement en prenant bien soin de ne pas mouiller leur maître. La scène est vraiment étonnante !

thailande-elephants-baignade

Puis, on nous propose un spectacle dans lequel les cormacs montrent ce que leurs éléphants sont capables de faire après des années de dressage : lever une patte, se tenir debout, se tenir sur les deux pattes avant, tirer et lever des rondins à deux. Un éléphant a même tiré un penalty en prenant son élan et en feintant par deux fois de tirer. Impressionnant !

thailande-elephants-cirque

Deux éléphants ont ensuite utilisé leur trompe pour prendre un pinceau et dessiner sur une toile. L'un a peint un arbre en fleur et l'autre a dessiné son autoportrait.

thailande-elephants-peinture

Ces peintures sont ensuite vendues aux touristes pour la modique somme de 1000 bahts (environ 23-25 euros): l'éléphant comme le touriste se fait légèrement exploiter. Le pire, dans l'histoire est que certains membres de notre groupe ont couru pour être les premiers à acquérir l'oeuvre qui venait d'être réalisée sous nos yeux!

A lire :  US Summer Trip 2009 : Grand Canyon (bonus)

Vient alors le moment que nous attendions avec excitation : la promenade à dos d'elephant. Ils portent sur leur dos une banquette rudimentaire qui peut nous accueillir tous les deux. La balade commence. Nous traversons la rivière puis empruntons un petit chemin de terre, qui s'enfonce dans la forêt. Les sensations sont uniques : nous avançons cahin-caha au rythme lent de l'animal et à chaque pas, le roulis est vraiment sensible.

thailande-elephants-traversee

La promenade nous laisse le temps d'admirer les paysages sauvages et d'écouter le chant des animaux de la forêt. A certains moments, on se croirait dans la jungle: la végétation est luxuriante et la terre rouge sang. Une partie du chemin de retour se déroule dans la rivière : lorsque nous y descendons, la pente est très abrupte et l'impression de tomber dans le vide prégnante. Âmes sensibles, s'abstenir !

thailande-elephants-balade

Nous sommes également frappés par la force et la puissance de l'animal. La pente du sentier est parfois très raide, et pourtant, l'éléphant ne peine aucunement à porter trois personnes : nous deux et le cormac, ainsi que l'attelage. Une expérience unique et inoubliable !

A peine descendus de l'éléphant, nous embarquons sur un radeau de bambous. Nous avons pu jouer tour à tour le rôle du capitaine armé d'une longue canne de bambou en s'appuyant sur le sol sablonneux pour propulser notre embarcation de fortune. Là encore, un panorama majestueux se déploie devant nous. Bananiers, lianes grimpantes et arbres à tek à perte de vue. L'atmosphère est chaude, mais l'air pourtant gorgé d'humidité.

thailande-radeau

Nous dégustons également des longanes, sorte de petits litchis très sucrés.

A lire :  Une semaine à Rome : le Colisée et le Forum Romain

La pause déjeuner arrive ensuite, dans une ferme d'orchidées. Le repas est excellent de l'entrée au dessert. Nous dégustons par exemple d'excellents beignets de banane, qui nous changent de la pastèque et de l'ananas ! Nous nous promenons ensuite dans le jardin, qui nous procure fraîcheur et repos. Les orchidées y sont superbes !

Nous prenons ensuite un minibus et empruntons une route de montagne sinueuse et interminable pour arriver au final à la grotte de ... Dans laquelle on peut trouver des Bouddhas couchés. La grotte ne présente que très peu d'intérêt. En moins de 10 min, nous en sommes sortis et avons pourtant fait 2h30 de route pour nous y rendre!!

Alors qu'il y avait cela à une centaine de mètres:

thailande-palais-main

Nous sommes pris d'un léger sentiment d'amertume quand nous parvenons à l'hôtel, sous des trombes d'eau.

L'hôtel se compose de maisons-huttes et est situé au bord de la rivière, dans un cadre verdoyant. Nous prenons possession de notre hutte, dont la porte en bois coulissante est cadenassée. Elle ne ferme pas hermétiquement ce qui nous inquiète pour les moustiques ! Nous dînons au bord de la rivière et partons nous coucher exténués.

thailande-tathon1

Demain, les femmes girafes !

Sommaire de la série Deux semaine en Thaïlande

  1. Deux semaines en Thaïlande : Paris - Le Caire - Bangkok
  2. Bangkok : marché flottant de Damnoen Saduak, temple de Nakhon Pathom, Wat Phra Kaeo et le Grand Palais
  3. Deux semaines en Thaïlande : Ayuthaya
  4. Deux semaines en Thaïlande : Sukhothai et Chiang Rai
  5. Thailand Summer Trip : le Triangle d'Or et Chiang Mai (day 7)
  6. Deux semaines en Thaïlande : temple de Doi Suthep et shopping à Chiang Mai
  7. Deux semaines en Thaïlande : le camp des éléphants, la ferme aux orchidées, LOST
  8. Deux semaines en Thaïlande : femmes girafes, tigres et train couchette
  9. Deux semaines en Thaïlande : train de la mort, pont de la rivière Kwaï et Bangkok
  10. Deux semaines en Thaïlande : séjour à Pattaya et retour en France
  11. Thailand Summer Trip : quelques réflexions sur notre voyage
A lire :  Excursion au Grand Canyon : en avion, hélicoptère et bateau

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Deux semaines en Thaïlande : le camp des éléphants, la ferme aux orchidées, LOST

par Matt Lecture: 4 min
2

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: