Tag

humour

Browsing

Vincent Kucholl et Vincent Veillon sont deux humoristes suisses qui oeuvrent dans l’émission 120 minutes, diffusée sur RTS Un (Radio télévision suisse).

En plus de leurs sketchs, ils sont également à l’origine d’un groupe de reggae parodique, BRADAFRAMANADAMADA (“brother from another mother“), que je trouve très drôle.

Voici par exemple la chanson Légalité, qui demande au ministre de la santé suisse de légaliser le cannabis:

La musique est excellente, les paroles toutes autant, avec une bonne dose d’humour. C’est super sympa à écouter et on regrette que ce ne soit pas un “vrai” groupe parce qu’on irait bien le voir en concert !

Pour la première fois, des journalistes ont pu infiltrer le très secret “Centre d’Affectation des Fonctionnaires de l’Éducation Nationale” (le CAFEN) et découvrir l’incroyable processus par lequel les enseignants français sont affectés, en apparence aléatoirement, à tel ou tel établissement public.

EXCLUSIF : Au cœur du système d'affectation de l'Education Nationale photo 2

Plongée dans le monde surréaliste de la haute administration de l’Éducation Nationale.

Ici pas d’ordinateurs, pas de connexion internet; juste une dizaine de lignes fixes reliées aux académies : le Centre d’Affectation fonctionne à l’ancienne.

Niché à 1500 mètres d’altitude dans un ancien monastère des Alpes du sud, cet établissement unique en son genre emploie une centaine de personnes et… beaucoup d’animaux. Des rats pour être précis.

Des rats qui courent sur une carte de France géante

Pour affecter chacun des 841 700 enseignants de l’Éducation Nationale à l’un des 64 300 établissements scolaires, le CAFEN a peaufiné au cours des siècles un ingénieux procédé dans lequel des rats affamés, symbolisant les enseignants, se déplacent sur une immense carte de France (de la taille d’un stade de football), à la recherche de nourriture, déposée aux emplacements des établissements.

EXCLUSIF : Au cœur du système d'affectation de l'Education Nationale photo

Tout s’explique

L’ensemble du processus est trop complexe pour être décrit entièrement ici. Toutefois, nous avons dégagé pour vous les 12 principes fondamentaux du système :

Un rat = un enseignant;

Rayon d’action : Les rats sont reliés par un fil (légèrement élastique) à leur ville de rattachement;

Plus l’enseignant est jeune, plus le fil est long;

Plus l’enseignant possède de points (ancienneté, enfants à charge), plus le rat est jeune et en bonne santé (les rats incarnant les jeunes professeurs sont vieux, malades, ou handicapés);

Mariage & PACS : 2 rats représentant 2 enseignants mariés ou pacsés sont attachés entre eux par un élastique;

Les établissements : posés sur la carte de France, ils sont représentés par des petits morceaux de fromage. Il n’y a pas assez de fromage pour nourrir l’ensemble des rats;

Du fromage de haute qualité est utilisé pour les établissements les plus demandés

Du fromage moisi est utilisé pour les établissements… les moins demandés;

Les rats sont lâchés en même temps et doivent se battre pour le meilleur fromage;

Le premier fromage mangé par un rat donne le nouvel établissement de rattachement de l’enseignant associé;

Les rats qui n’ont pas mangé de fromage (les plus faibles) participent à un “second mouvement”, entre eux;

Les voeux formulés par les enseignants ne rentrent pas en considération dans le système d’affectation par rongeurs.

… et qu’il fêtait son anniversaire avec ses potes voilà ce qui pourrait se passer dans sa vie :

Après Jésus pédagogue et Jésus et les drogues, voici une réécriture moderne – et parisienne – de la vie de Jésus.

Je trouve le court métrage très inspiré du court-métrage réalisé par Antoine Della-Maria même si la production est bien plus professionnelle et donne un bon coup de jeune à l’histoire, abordant bien plus de thèmes et de manière plus fine.

On peut ainsi voir Marie Madeleine jouer le rôle de l’aguicheuse de la soirée, Judas comme l’ami délaissé qui devient aigri ou encore Joseph au bord de l’alcoolisme qui se prend le bac avec Marie au sujet de sa paternité réelle.

Bien fait, cela redonne un bon coup de dépoussiérage au mythe.

Michelle Dobyne a récemment vu son appartement partir en fumée, alertée par sa voisine de palier. Voici la vidéo de l’interview qu’elle a donné à Charlie Hannema pour News 6 à Tulsa:

Cette dame est impressionnante rien qu’avec ses effets de voix et ses grimaces. Mais à l’heure d’internet, tout est réuni pour faire le premier grand meme de 2016 !

Arrivent en piste The Gregory Brothers, composé de Michael, Andrew, Sarah, et Evan. Leur but ultime est de mettre l’univers en chanson (“songify the universe (because everything is better as a song, duh)”).

Et voici leur oeuvre :

Paroles

The building is on fire
The building is on fire
I said naw, what, i got my three kids
And we bounced out, bounced out
I said, hey, hey
We ain’t gonna be in no fire, not today
Not today, not today
Nuh-uh

I was on the phone cookin me and my baby some breakfast
My friend said “hey” something wrong is popping
I said “what” she said “yeah”
I said “naw” she come out her apartment
with her baby with no shoes on
I said “aw, girl it’s cold outside”
She said “something something something ain’t right”
I said “what” i said “aw man”
She said “aw man”

The building is on fire
The building is on fire
I said naw, what, i got my three kids
And we bounced out, bounced out
I said, hey, hey
We ain’t gonna be in no fire, not today
Not today, not today
Nuh-uh

Introduction

Il n’existe pas vraiment de règles pour régir Internet, à part les quatre règles standard qui mettent tout le monde d’accord (règles 1, 2, 33, 34, et 35) plus quelques autres règles inventées d’on ne sait où.

Les règles 12 et 13, cependant, sont appliquées universellement et sans pitié, que vous soyez d’accord ou non et la réputation de certaines personnes est régulièrement détruite lorsque ces règles sont brisées.

Même si les règles 8 et 9 s’appliquent spécifiquement à /b/ sur 4chan, en réalité elles s’appliquent à n’importe quel forum modéré sur Internet.

Plusieurs de ces règles font office d’observations à la philosophie Internet : elles ne décrivent pas comment les gens doivent se comporter en ligne mais plutôt comment ils se comportent véritablement. C’était aussi le cas sur Usenet – avant /b/ – qui avait pour réputation d’être moins hostile : elles peuvent être considérées comme un artifact important de l’histoire d’Internet

keep-calm-and-obey-the-rules-24

plume-encrierMy several years in the word game have learnt me several rules:

  1. A writer must not shift your point of view.
  2. A writer should not alienate half his readers by using gender-specific language.
  3. Also, always avoid annoying alliteration.
  4. Always pick on the correct idiom.
  5. Analogies in writing are like feathers on a snake.
  6. And don’t start a sentence with a conjunction.
  7. Avoid clichés like the plague – they’re old hat.
  8. Avoid trendy locutions that sound flaky.
  9. Be careful to use the rite homonym.
  10. Be more-or-less specific.
  11. Contractions aren’t necessary, and shouldn’t be used.
  12. DO NOT use all caps for emphasis.
  13. Do not use hyperbole; not one in a million can do it effectively.
  14. “Do not use unattributed quotations.”
  15. Don’t be redundant; don’t use more words than necessary; it’s highly superfluous.
  16. Don’t indulge in sesquipedalian lexicological constructions.
  17. Don’t never use no double negatives – that’s a no-no!
  18. Don’t overuse exclamation marks!!!!!
  19. Don’t repeat yourself, or recapitulate what you have said before.
  20. Eliminate quotations. As Ralph Waldo Emerson said, “I hate quotations. Tell me what you know.”
  21. Eschew ampersands & abbreviations, etc.
  22. Eschew obfuscation.
  23. Everyone should be careful to use a singular pronoun with singular nouns in their writing.
  24. Exaggeration is a million times worse than understatement.
  25. Foreign words and phrases are no longer de rigueur; French is so passé.
  26. Go around the barn at high noon to avoid colloquialisms.
  27. If any word is improper at the end of a sentence, a linking verb is.
  28. Indubitably, you should employ the vernacular.
  29. It behoves thee to be abstentious of archaic expressions.
  30. Never use a big word when a diminutive alternative would suffice.
  31. No sentence fragments.
  32. One should never generalise.
  33. One-word sentences? Eliminate. Always!
  34. Parenthetical remarks (however relevant) are unnecessary.
  35. Parenthetical words however must be enclosed in commas.
  36. Place pronouns as close as possible, especially in long sentences of ten or more words, to their antecedents.
  37. Placing a comma between subject and predicate, is not correct.
  38. Prepositions are not words to end a sentence with.
  39. Proofread carefully to see if you any words out.
  40. Puns are for children, not groan adults.
  41. Remember to never split an infinitive.
  42. Subject and verb always has to agree.
  43. Take the bull by the hand and avoid mixing metaphors.
  44. The passive voice is to be avoided.
  45. Understatement is always absolutely the most fantastic and best way to promote earth-shattering ideas.
  46. Use an apostrophe in it’s proper place, but omit it when its not needed.
  47. Use words correctly, irregardless of how others use them.
  48. Using euphemisms is ill-advised; they should be consigned to the sanitary landfill.
  49. Who needs rhetorical questions?
  50. Writing carefully, dangling participles must be avoided.

Written by Frank L. Visco and originally published in the June 1986 issue of Writers’ Digest.

Je vous avais parlé il y a quelques temps de Macklemore’s Thrift Shop, qui est ensuite passé en boucle sur toutes les radios de djeun’s du monde.

En voici une parodie faisant l’apologie de la légalisation du cannabis dans l’etat de Washington par l’humouriste Steve Berke, filmé avec Sexy Sax Man, Towelie, David King Cain et Amanda Cerny, Playmate pour Playboy :

Im gonna smoke some weed, only got 20 dollas in my pocket
Imma huntin, looking for a pot shop, this is fucking awesome!

Walk into my house like what up, i got some good pot
I’m just pumped up got some herb from the pot shop
Ice in my fridge it used to be frosty
My friends like “Damn, that’s a stoned ass donkey!”
Rollin’ in hella high, looking like it’s fifa time
Dominating all my friends, as I eat some chili fries
Draped in a snuggie with my girl sitting next to me
Probably shouldn’t have had a big gulp full of ice tea
PISS!
But shit it was 99 cents!

I be blazin and smokin it
Bout to go and get some munchie snacks, passing up on those cracker jacks
Reeces Pieces are where it’s at, Gotta get me some soda pop
Cotton mouth has been creeping up
But can’t remember where I put my keys,
Yeah, that’s what’s up.
Imma take your grandpa’s ride, Imma take your grandpa’s ride
No for real, ask your grandpa, Can I take his 65?
Deville Cruisin to my local Publix
Nothing better than rolling with 2 super fly chicks!
They had frozen burritos, I bought frozen burritos
I bought some Ben and Jerry’s, then I bought some Cheetos
Hello, Hello, my main man Obama
A couple states have just reformed their laws on marijuana
Whatcha gonna do, send the feds there? Hell no!
The DEA’s would be like “Ah, they got Volcano”

What you know about the science of marijuana?
What you know about people suffering from glaucoma?
They need it, they need it, it helps them with their condition
If don’t believe me, then just ask some eye physicians
Thank your granddad for voting for that guy Richard
Nixon is the President who made the plant illegal
But science is now showing that its medicine for people
And the private sector’s fighting to keep all of that illegal
Alcohol and Tobacco, Pharmaceutical, Prisons
I’ll take those four major lobby groups and fight those motherfuckers
They making money day and night, all those motherfuckers
And bribing congress out of sight, all those motherfuckers
They be like, “Oh, it’s immoral and unhealthy”
I’m like how many people are you making wealthy
Anti-marijuana lobbies are making all kinds of profits
And they don’t want you to stop it cause of all the special interests
I call that getting swindled and pimped, shit
I call that getting tricked by the government, that law’s hella old
So its time to update it, regulate it, and then get it under state control
Peep Game, look into my political telescope
Think it’s going to stay like this forever, nah, it hella won’t, nah, it hella won’t.

Let’s end the war on drugs, It’s time to pull the plug
These special interest groups are nothing more than corporate thugs
Let’s end the war on weed, the people have agreed.
These special interest groups have kept these laws with bribery

Imma smoke some weed, only got 20 dollas in my pocket
Imma huntin, looking for a pot shop, this is fucking awesome!

Puff. Puff. Pass.

Ce moment étrange quand tu reçois ce mail de la BNP Paribas pour un “contrat de professionnalisation pour la rentrée dans le cadre de votre BTS SIO” :

bts-sio-bnp-paribas

Alors bon, recevoir un mail non sollicité, déjà j’apprécie moyennement (surtout quand il n’est pas détecté comme spam) mais me faire refouler à un contrat de professionnalisation, là c’est le ponpon. Je n’ai envoyé aucun dossier, aucun CV et je ne suis pas vraiment en BTS SIO…

Bref, cet epic fail est sponsorisé par BNP Paribas.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: