Je reviens sur mes vacances de Noël 2004 à SuperDévoluy dans les Hautes Alpes où j’ai passé une semaine de rêve : contrairement aux années précédentes où il n’y avait qu’une seule piste d’ouverte (alimentée par canons à neige artificielle), nous avons eu droit à un festival de poudreuse pendant toute la durée du séjour. A noter : le timing parfait de la chute de neige vu que l’on n’a pas eu besoin de mettre les chaînes ni à l’aller ni au retour. Que du bonheur. Et que dire des conditions de voyage en Opel Zafira : cette voiture est tout simplement géniale avec toutes ses options de série comme – pour n’en citer qu’une – le régulateur de vitesse. Sur les longs trajets sur autoroute, c’est vraiment génial : fini les tendinites après 12 heures de route ! Autre amélioration notable : le télépéage qui consiste en un petit boitier collé près du rétroviseur qui envoie un signal à la barrière de péage qui s’ouvre instantanément lors de votre passage. Du coup, plus besoin d’ouvrir la fenêtre et de réveiller toute l’équipe avec un bon courant d’air glacé et vicié de gaz d’échappements.

Comme d’habitude, j’ai skié et surfé, alternant selon la qualité de la neige. En gros je skie surtout le matin au cas où ce serait verglassé et je surfe l’après-midi. Quasiment toutes les pistes ouvertes, neige à foison, 60 cm de poudreuse pour faire sa propre trace sur le dos de la montagne, -17°C en bas des pistes, superbe feu d’artifice (plus de 25 minutes !) et descente au flambeau des moniteurs de l’ESF le soir du réveillon.. c’était vraiment le top du top cette année. Mon seul regret est de n’avoir pu participer aux compétitions comme les autres années : je partais ce jour-là. Pas grave, je remets cela l’année prochaine.

A lire :  La taille des haies : moment privilégié des voisins

La transition geek – pas geek s’est merveilleusement déroulé, je n’ai même pas ressenti le besoin de « me connecter », ce qui n’est pas le cas d’autres personnes, qui m’ont tanné pour pouvoir se connecter avec un portable relié à un mobile via un cable merdique (20 minutes pour descendre 16 ko, je crois que j’ai battu le record de lenteur). Au final, j’ai activé la fonction Wifi du portable et là que vois-je ? Un réseau 11Mbits ! Manque de pot, impossible d’obtenir une adresse IP. Petite descente au syndicat d’initiative – qui n’a jamais entendu parler d’une borne Wifi et qui refuse de croire que j’ai trouver un réseau s’appelant « SuperDNet » – où j’ai finalement trouvé quelqu’un qui m’a appris que l’ADSL n’était pas prévu sur le plateau du Dévoluy avant 10 ans, vu qu’il n’y a que 900 personnes habitant là en temps normal. Vous êtes prévenus maintenant.

Le mot de la fin : d’excellentes vacances. J’y serais bien resté plus longtemps cette année ;’-)

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Articles en rapport:

Matt
Author

Matt est formateur, développeur expert WordPress et WooCommerce, et administrateur réseau chez Codeable.

2 Comments

  1. Matt

    Très bonne question ! On peut se considérer comme geek lorsque :
    – l’on a un rapport avec Internet, l’informatique, la programmation, les nouvelles technologies et tout ce qui s’en rapporte,
    – l’on est passionné et que l’on passe (beaucoup) trop de temps derrière un clavier,
    – l’on est peu décalé par rapport à la réalité.

    En gros c’est ça l’idée. Geek a un sens positif : la personne la plus compétente d’une entreprise ou d’un groupe, informatiquement parlant, est parfois appelée alpha geek.

  2. Avatar

    Très intéressant ton post. Tu t’es bien amusé finallement. Juste pour savoir. ca veux dire quoi « geek » ?
    Jonathan

Écrire un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :