Tag

Sables d’Olonne

Browsing

56KYay ! Ma ligne téléphonique a enfin été installée – je tiens à remercier France Télécom et ses sous-traitants : 63 jours pour installer une vulgaire prise téléphonique avec 20 mètres de fil, on est proche du Guinness des Records… concrètement je suis maintenant sur mon petit modem 56k, ce qui est déjà mieux que rien. Cela m’a permis de réinstaller McAfee parce que ma souscription aux mises à jour avait expirée, télécharger les MAJ de la nouvelle version ainsi que celles des anti-spywares, supprimer les quelques 70 spams qui m’attendaient sournoisement dans les quelques boîtes mail que je ne peux relever qu’avec Mailwasher parce que je ne peux pas les rediriger et que cela prend un temps fou de vérifier chacun de mes 13 boîtes (si je suis assez chanceux pour me souvenir du mot de passe adéquat), et mettre à jour mes favoris. Et je fais tout cela au même moment, exactement comme si j’étais en ADSL alors laissez-moi vous dire que si quelqu’un peut effectivement utiliser toute la bande passsante dont sa connexion dispose, c’est bien votre serviteur. Un bon point : la connexion est assez stable, c’est sûrement l’un des seuls points positifs que je peux trouver donc profitons-en.

Je me suis inscrit pour avoir l’ADSL chez Alice, on verra bien ce que cela donne. Elle m’a prédit entre 6 et 10 Mbits et le téléphone illimité pour 29.95 euros par mois. En fait, je souhaitais m’inscrire à l’offre Wanadoo 512k limitée à 5Go par mois mais un coup de fil chez FT m’a appris que cette offre avait disparu mi-août 2005, remplacée par une offre qui fait bien mal aux fesses : 1h d’ADSL 512k pour 10 euros par mois, et 1 euro par heure supplémentaire. Bienvenue dans la vie.com ! Wanadoo m’a également proposé du 512k pour 27.90 euros par mois… on ne vit décidément pas sur la même planète… Bon, maintenant j’aimerais bien qu’Alice se promène un peu moins en ville avec sa petite robe décolletée et qu’elle s’active un peu plus sur l’envoi de mes codes d’activation. Merci d’avance Alice.

“Alors que se passe-t-il ? Où es-tu ?!” vous entends-je me demander et c’est bien compréhensible… Et bien comme déjà mentionné, je travaille à St Gilles Croix de Vie et j’habite aux Sables d’Olonne. Mais ce n’est pas tout : privé d’ADSL pour un temps encore indéfini, je suis obligé d’attendre le week-end pour donner quelques nouvelles et me mettre un peu au goût du jour.

Cette semaine ayant marqué mon arrivée au sein de l’Education Nationale, j’ai décidé de créer une nouvelle catégorie – intitulée tout bonnement Boulot – qui vous permettra de suivre mes tribulations et tatônnements. Tout d’abord, le lieu : je me retrouve dans un collège de Vendée qui accueille environ 600 élèves et suis chargé d’enseigner à des classes de 5ème et de 4ème.

Lundi : le premier contact fut assez bon et les cours se déroulent pour l’instant relativement bien. Evidemment, j’ai déjà dû séparer les quelques associations qui empéchaient le déroulement normal du cours mais dans l’ensemble, ils se tiennent à carreaux. En même temps, je ne leur laisse pas trop le choix…

Mardi : repos puisque notre formateur IUFM avait une obscure réunion. Mercredi : passage à La Roche sur Yon pour retrouver mes camarades du Capes à l’IUFM. Notre formateur passe la première heure à nous expliquer l’historique du bâtiment IUFM de La Roche ainsi que celui de la petite école primaire adjacente. Nous réprimons une immense envie d’exploser de rire – les petites réflexions fusent, toutes plus délirantes les unes que les autres. Cela m’a fait repenser à la terminale ;-).

Jeudi/Vendredi : mon tuteur vient m’inspecter en première heure. Les élèves acceptent sa présence sans broncher, j’entends presque les mouches voler. Le cours se déroule sans problèmes mis à part que le baffle du lecteur K7 était tourné vers le mur et non vers la classe. Erreur de jeunesse… De nombreux tatônnements donc dans cette première semaine mais j’apprends beaucoup, non seulement de mes élèves mais aussi sur moi-même.