Tag

Irish music

Browsing

St Patrick's Day !!!Yesterday was St Patrick’s Day. Officially, that is Ireland’s National Day but off the record, it’s a pretty good opportunity to get out to your local pub and get loaded with a pint or three !

And that’s what we did last night with Amélie and Pierre-Jean : we went down to the Billy Bob’s, a saloon bar located near the entrance of the Disney Village Paris.

The place is usually crowded but it was even more so last night with all the square dancers and the little leprechauns reeling and jigging around. All those green hats, green tops and green tattoos… quite an atmosphere if you ask me !

Cong - Quiet Man Cottage8h30 – départ pour le petit village de Cong dans lequel le film a été tourné L’Homme Tranquille (The Quiet Man) de John Ford avec John Wayne dans le rôle principal. Le village est vraiment typique de l’Irlande paisible et bucolique où les maisons de pierre comme Quiet Man Cottage se mêlent aux maisons aux couleurs chamarrées. Cong AbbeyManque de chance, tous les commerces étaient fermés et les rues totalement désertes : pour un peu on se serait cru dans un western – il y avait même des corbeaux perchés sur les poteaux indicateurs ! Nous avons fait le tour de Cong Abbey qui date du 7ème siècle et qui a été ravagée par le feu au XIIème siècle avant d’être reconstruite en 1135 par Turlough O’Connor, Haut-Roi d’Irlande, et son fils qui rajouta quelques bâtiments. Le monastère donne directement sur le cimetierre, ce qui surprend toujours. Cong Park Nous avons ensuite fait le tour du parc jusqu’à la maison de pêcheur qu’utilisaient les moines et il a fallu que j’explique aux élèves pourquoi il y avait des pièces dans la rivière. En effet, ils sont venus me chercher en courant : “Monsieur, monsieur ! Il y a au moins 40 euros dans la rivière !!!”. ROFL. Certains se sont prêtés au jeu et on lancé leur pièce par dessus leur épaule. Après avoir laissé les élèves se défouler dans le parc, nous avons pris quelques photos et sommes partis vers Leenan pour visiter le Musée de la Laine. On reste dans le bucolique aujourd’hui ;-)

En arrivant à Leenane, notre chauffeur manque d’accrocher une voiture : selon lui, il ne l’a pas touché mais certains élèves affirment le contraire. Hum, passons… Première surprise en arrivant au musée : la guide qui devait nous présenter l’histoire de la laine en Irlande est reportée MIA. Après quelques minutes d’attente, c’est un homme d’une soixantaine d’année qui se présente à nous avec des culs de bouteilles pour lunettes, des dents manquantes et un look Irlande des années 30 avec chemise à carreaux et petit gilet. Je crois qu’il ne lui manquait que la pipe et un filet à réparer devant sa maison pour que le tableau soit complet. Isabelle a commencé à traduire simultanément ce qu’il disait alors que j’accordais encore mon oreille aux sons qu’il produisait. C’est dur lorsque des dents manquent. Ensuite, il s’est déplacé et cela a été mon tour de traduire avec l’aide d’Amélie. Je ne me suis pas trop mal débrouillé – ce fut une expérience très formatrice : on a très rarement l’occasion de faire de la traduction simultanée en classe (ou même en dehors).

Kylemore_AbbeyNous avons ensuite tenté de visiter Kylemore Abbey mais nous nous sommes fait jeter à cause de nos sandwich (encore !). Cette fois, c’est parce qu’il y avait un restaurant et que cela leur faisait du tort. ConnemaraEt manger sur le parking nous a été interdit aussi. Nous avons donc boycotté Kylemore Abbey sous l’impulsion d’Isabelle et sommes allés manger sur un petit parking désert un peu plus loin, assis sur des rochers face au lac du Connemara. Magnifique endroit pour déjeûner, un peu exposé au vent toutefois.

Clifden housesNous arrivons ensuite à Clifden où nous donnons quartier libre aux élèves afin qu’ils partent un peu à découverte de la ville. J’en profite pour acheter les timbres assortis à mes cartes postales et trouver un cybercafé des plus sympas – The Two Dog Café – où l’on vous sert ce que vous voulez pendant que vous tapez. La musique est de très bon goût, c’est vraiment agréable. En sortant, j’en ai profité pour téléphoner en France et me suis aperçu que la carte FT ne fonctionne pas avec les payphones à pièces. Ils font très relique des 80’s ces téléphones.

Quays Pub in GalwayJe m’assois sur un banc, attendant que les élèves se regroupent pour repartir pour Galway. L’un deux en profite pour me teindre les cheveux en rouge. YBMF. C’est incroyable ce qu’ils peuvent acheter comme âneries dès que l’on a le dos tourné. Des bombes pour les cheveux, ils en avaient tous acheté. Pas vraiment typiquement irlandais mais bon… On rentre, on prend notre douche et les profs se donnent rendez-vous près du bus à 8h30 où un taxi nous prend en charge. Direction : downtown pubs baby !. A 5 personnes, la course nous a coûté 2.5 euros chacun. Honnête. Nous sommes allés au Quays (cela se prononce “Keys”) où nous avons pu écouter un bon petit groupe de musique irlandaise, composé d’une guitare, un banjo, une mandoline et un bodhrán (sorte de tambourin).

Quays Bar in GalwayLe Quays est absolument unique en son genre : tous les éléments de décoration proviennent d’églises ou de bateaux. C’est ainsi que l’on trouve des roues de gouvernails, des vitraux d’églises, des ogives gothiques… Impressionnant, c’est rare de voir un pub avec autant de cachet. Et grâce à la loi anti-tabac entrée en vigueur depuis peu : plus de fumée. Cela ne change rien à la fréquentation semble-t-il, les gens sortent juste pour fumer, ce qui n’est pas un mal. Le Quays également plusieurs ambiances : les footeux sont en eux, les piliers de comptoirs face à la barmaid et le restaurant se trouve une volée de marches plus bas. Le premier étage (au fond sur la photo) accueille les musiciens et quelques tables. Une très très bonne soirée Guinness ^_^

Shamrock6h30 – lever spartiate vu que le chauffage semble être coupé le matin… Petit déjeûner une demi-heure plus tard en compagnie de Joan qui arbore une magnifique robe de chambre rouge, jaune et bleue – ambiance Austin Powers ! En fait, elle ressemble un peu à la grand-mère dans Titi et Grominet. On discute un moment lorsqu’elle stoppe tout à coup et m’annonce qu’elle va se recoucher une petite heure – LOL !

Galway Cathedral9h – visite de Galway Cathedral, catholique, surnommée “Cathedral of Our Lady Assumed Into Heaven and St. Nicholas“, créée en 1957 et ouverte au public en 1965. Elle sent le propre et donne envie d’aller prier. Honnêtement, je crois que cela joue sur le moral des pratiquants. Off topic : je devrais ajouter cela dans mon mémoire professionnel, juste pour rire LOL. La visite s’est fait avec une guide francophone qui nous a tout expliqué en long, en large et en travers. C’était tellement intéressant que j’ai cru vivre certains de mes cours de DEUG. Nous sommes passés sur Salmon Weir Bridge et avons aperçu les rives du Claddagh (un petit village de pêcheurs situé hors des anciens murs de la ville de Galway) depuis Spanish Arch avant de rentrer dans les rues commerçantes de Galway.

Lynch WindowNous sommes passés devant Lynch Castle, qui est aujourd’hui les locaux d’une banque irlandaise. Pour la petite histoire, James Lynch FitzStephen, le maire de Galway, a pendu son fils à la fenêtre de sa maison en 1493 parce que ce dernier avait assassiné un Espagnol qui tournait autour de sa femme. St. Nicholas\' Collegiate ChurchC’est de là que vient le verbe lyncher. La fenêtre Lynch (Lynch’s Window), découpée dans une façade en pierre, se trouve dans Market Street, sur le côté de St. Nicholas’ Collegiate Church qui est une église anglicane (“The Church of Ireland St. Nicholas’ Collegiate Church“), l’une des dernières plus grande église médiévale d’Irlande. Comme beaucoup de ports médiévaux, Galway nommait ses églises en hommage au saint patron des navigateurs. Selon des études récentes, Christophe Colomb aurait visité l’église St. Nicholas en 1477.

12h30 – pause sandwich dans un centre commercial. Nous nous faisons rapidement cerner par le PC sécurité qui s’affole de voir autant de gens (54) manger des sandwiches sur un banc. C’est vrai que c’est dangereux un sandwich…

14h – visite de la tourbière (“the bog“) de Tuam. La tourbe (“peat” ou “turf“) est utilisée en Irlande comme combustible dans les cheminées et l’industrie en lieu et place du bois. La tourbe se forme dans un milieu humide qui ne possède pas ou peu de microbes – exactement comme au cercle polaire dans la glace – ce qui fait que tout est conservé et compressé en strates successives. On peut alors dater et expliquer les changements climatiques et retrouver des objets ou des corps conservés en l’état, certains datant de plus de 10 000 ans. Très intéressant comme visite, malgré la pluie ! Une petite vidéo nous a ensuite expliqué l’évolution de l’extraction de la tourbe.

Galway - Main Street16h30 – café & shopping à Galway. Le GBC Restaurant and Coffeeshop est l’endroit à ne pas manquer à Galway si vous voulez prendre un café ou même déjeûner. C’est très simple : tout fait envie dans ce restaurant ! J’en profite pour acheter toutes mes cartes postales et craque pour un t-shirt de rugby vert et blanc. Hé oui, on ne se refait pas ! Je trouve un cybercafé dans les 10 dernières minutes du temps mparti, ce qui m’a valu un sprint effréné pour rejoindre le car avant qu’ul ne parte ! J’aurais eu l’air malin… je ne connaissais même pas l’adresse de Joan ou son numéro de téléphone :-/

19h45 – rendez-vous au Flannery’s Hotel pour un concert privé de musique irlandaise traditionnelle avec un joueur de flûte, une violonniste et deux danseuses. Il n’a pas fallu me le dire deux fois et je me suis retrouvé sur la piste de danse avec mes élèves. Un tonnerre d’applaudissement a éclaté lorsque j’ai dansé avec mes collègues d’anglais – les élèves ont apparemment apprécié ! Certains ont même été initié au maniement de la cuillère pour donner le rythme. Assez fastidieux en apparence, ils ont finalement réussi ^_^. Une bonne idée pour animer la cantine le midi dorénavant ! ROFL.