Tag

embrayage

Browsing

Après un départ en vacances qui s’est annoncé plutôt mouvementé – en plein bouchon sur l’A86, la 19 a refusé de passer la première, ce qui fait que j’ai démarré tout le temps en seconde et bonjour la galère pour repartir comme il faut à chaque péage – il se trouve que la 19 a encore des problèmes avec le câble d’embrayage. Arrivé à Nantes, j’ai mis un serre-flex autour du câble au niveau de la butée pour le retendre un peu et les vitesses repassent à nouveau mais c’est vraiment du bricolage.

r19 replacement

Je pense que c’est le moment de me séparer de ma voiture préférée. D’une part, parce qu’elle commence à vieillir (266 000 kilomètres, mise en service en 1992 donc 17 ans bien sonnés), d’autre part parce qu’il y a une prime à la casse de 1 000 euros en ce moment et qu’il serait dommage de ne pas en profiter.

Le dilemme, c’est que je n’y connais pas grand-chose en voitures et que je ne sais pas vraiment quoi choisir à la place. Vous auriez des pistes ou des bons plans ?

Je crois que je peux dire qu’aujourd’hui a été une journée de brin… Je vous laisse découvrir par vous-même : je prends la voiture aux Sables d’Olonne pour me rendre à un stage qui se déroule au fin fond de la Vendée à Pouzauges, soit 1h40 de route. Je démarre la voiture : impossible de passer mes vitesses ! J’ai beau pousser, la première ne passe pas du tout et je suis obligé de démarrer en seconde. Super, il est 7h20 et la pluie commence à tomber. Cahin cahant, j’arrive finalement à Pouzauges où je pose la voiture dans le parking avant d’aller assister à un stage inintéressant à l’issue duquel je ne retire absolument rien de concret.

Midi, pause déjeuner. Je me brûle sur le radiateur de la cantine et, surpris, fait un geste brusque qui envoie valdinguer mon entrée (oeufs-tomates) sur le pantalon d’Arnaud. Décidément… Après la cantine, direction le PMU le plus proche pour prendre un petit café histoire afin de rester conscient jusqu’à la fin de la journée. De retour sur le parking, Arnaud propose de jeter un oeil à ma voiture et j’avoue qu’il m’a littéralemnt bluffé, trouvant quasi-instantanément la cause de tous mes soucis et allant même jusqu’à appeler son père pour confirmer son diagnostic. Vraiment sympa Arnaud ^_^

De retour au stage, nous demandons au formateur à pouvoir sortir en avance histoire de trouver un garage d’ouvert pour ne pas rester coincé dans le bled. Il accepte et nous sortons une heure avant tout le monde, devant les regards médusés des autres. Regards triomphants, la patate revient. Direction garage en convoi rapproché. Après quelques tractations, le garagiste VW colle un collier sur mon câble d’embrayage, me permettant ainsi de passer mes vitesses. Impeccable de frein. Nous rentrons à Nantes, toujours en petit convoi et je décroche pour déposer ma voiture chez mon garagiste, histoire qu’il remette tout d’équerre. J’arrive à la maison : mon père m’apprend alors que le ballon d’eau chaude a rendu l’âme pendant la nuit et qu’il faut le changer, opération qui prendra 2 heures… Pas mécontent que cette jourée se termine… Next please !

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: