Cela fait maintenant 3 jours que nous errons sur les pistes à demi-enneigées. En gros à peu près la moitié du domaine skiable est ouvert au public. Le reste se fait plutôt en hors-piste, ce qui a quelques avantages, notamment celui d’évincer les marseillais qui, en plus de n’avoir aucun style, s’ingénie à descendre les pentes en un minimum de temps en mettant en danger tous les enfants qui apprennent à skier. Une belle brochette d’abrutis en somme. En fait ce sont les premiers jours qui sont les plus intéressants : on retrouve d’abord les réflexes de compétition, l’amour de la courbe… bref les bonnes sensations de glisse !

J’ai ressorti mon surf aujourd’hui : après une magnifique réception sur l’os de la cuisse sur une plaque de glace à la sortie du premier télésiège, j’étais chaud comme une frite. Résultat : que du bonheur. Des heures de glisse à marquer la montagne de mes carres, comme j’adore le faire. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Seul regret : pas assez de neige pour l’organisation des compétitions. Dommage.

Posté avec un Nokia. Vitesse de croisière : 9.6k. A quand les hotspots WiFi pour couvrir les Alpes ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Quelques news des Alpes

par Matt Lecture: 1 min
0

We use cookies to give you the best online experience. By agreeing you accept the use of cookies in accordance with our cookie policy.

Privacy
NameEnabled
Technical Cookies
In order to use this website we use the following technically required cookies: wordpress_test_cookie.
Cookies
We use Cookies to give you a better website experience.

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: