Top ! Le chrono est lancé, le premier tiers du concours de la semaine vient de commencer. Au menu : dissertation sur la fracture numérique engendrée par Internet. Hmm… okay. Il m’a fallu définir pas mal de choses sans verser dans une étude trop économique. Bref, on verra. En dessert, petite version sur Google et Yahoo qui arrêtent de sponsoriser les pubs des casinos en ligne. Vous l’aurez compris, l’épisode marquant de la journée ne réside pas dans les palpitantes épreuves du concours. Lorsque je suis arrivé dans la salle d’examen, j’ai commencé à m’installer, remplir ma fiche de présence etc. Et là, qui passe la porte une poignée de minutes avant le début des épreuves ? Mon pote François-Xavier (« FX ») qui était avec moi en classe de 3ème ! On s’est immédiatement reconnu, ça m’a vraiment fait plaisir de le revoir même si je ne m’attendais pas du tout à le revoir à cet endroit là.

On a beaucoup discuté pendant la pause entre les deux épreuves et c’est là que je me suis rendu compte que finalement je râle beaucoup à propos des études et de la difficulté à trouver un job mais que d’autres semblent un poil plus mal parti. Mon pote FX en est l’exemple. Ce gars-là est une tête en maths en 1ère/Tle et pourtant le voilà 5 ans plus tard avec à peine un DEUG en poche. Cela me fait beaucoup de peine pour lui. Son rêve – en 3ème – était de devenir astrophysicien. Aujourd’hui il cherche à rejoindre les rangs de la fonction publique. C’est vraiment dingue la vie : on demande un Kouign-aman et on finit avec des bêtises de Cambrai.

Articles en rapport:

Matt
Author

Matt est formateur, développeur expert WordPress et WooCommerce, et administrateur réseau chez Codeable.

2 Comments

  1. Matt
    Matt Reply

    Salut je_suis_parano_je_donne_pas_mon_mail :)
    C’est bien ça le problème des études aujourd’hui : les diplômes perdent de leur valeur parce qu’ils sont en inadéquation avec les demandes du marché du travail. Il n’y a plus aucune garantie. Je compte d’ailleurs écrire quelque chose là-dessus dès la fin des épreuves. Pour les machines, je suis d’accord mais cela leur prendra peut-être plus de temps pour créer leur machine que pour faire les calculs eux-mêmes ;)

  2. Avatar
    je_suis_parano_je_donne_pas_mon_mail Reply

    A quoi servent les diplomes ? Quelles « garanties » te donneront ils ? En 2200, une machine ne remplacera t elle pas un astrophysicien – au sens capable de faire par elle meme les memes decouvertes, capable d’intepreter ces decouvertes en le reste- , c’est a dire une truc mega technique de chez specialisé ?…

Écrire un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :