Jeudi soir, je suis allé voir Soror Dolorosa, Les Discrets et Alcest au Ferrailleur de Nantes, situé dans le Hangar à Bananes (sur le quai des Antilles de l’Île de Nantes), accompagné de Jack.

Arrivés un peu en avance, on a fait le tour du Hangar à Bananes, qui est en fait un complexe de restaurants, pubs, crêperies, boites de nuit… C’est bien situé si on veut faire du bruit vu que c’est loin de tout mais c’est un beau complexe, bien éclairé.

Soror Dolorosa

Premier groupe de la soirée, Soror Dolorosa nous délivre du gothic/cold wave froid mais bon. Le chanteur porte une sorte de costume moulant que n’aurait pas renié un luchador mexicain des années 80 mais j’ai bien aimé. Le maquillage rappelait vaguement Alice Cooper mais la voix au mixage était trop faible.

Les Discrets

Alors, les Discrets. Plutôt métal.

Heu, comment dire ? Le chanteur a chanté _vraiment_ faux dès les premières notes alors j’ai un peu de mal à rester objectif mais allez jeter une oreille sur leur MySpace.

Alcest

J’ai découvert Alcest sur Internet et j’ai failli en parler sur le blog l’été dernier et puis une chose en amenant une autre… j’ai oublié !

Alcest est donc un groupe français monté par Neige (chant, guitare, basse, claviers) et Winterhalter (batterie). Le genre musical du groupe a évolué au fil des albums, devenant un mélange de shoegaze et de post-rock, avec quelques éléments de black metal.

Souvenirs d’un autre monde :

Autre temps :

A lire :  La musique, ça s'écoute

Percées de Lumière:

C’est plutôt chanté et doux mais avec un ou deux morceaux un peu growlés, mais franchement ça passe nickel. Même Maman aime bien !

Mention spéciale au guitariste tout à droite qui fait les choeurs, c’était vraiment bien chanté. On aurait presque dit que c’était une femme alors qu’il a plutôt le profil bûcheron. Par contre, je ne connais pas son nom.

Setlist

Setlist approximative, à l’oreille et dans le désordre :

  • Ciel Errant
  • Là où naissent les couleurs nouvelles
  • Les Iris
  • Ecailles de Lune part I
  • Les voyages de l’âme
  • Autre Temps
  • Souvenirs D’un Autre Monde
  • Printemps Emeraude
  • Percées de Lumière

Au final, je pense que l’on devait être à peu près 80 personnes dans la salle. Gens super sympas, gothiques plus ou moins accessorisés mais franchement, super ambiance. Il y avait même une gamine dans la salle avec ses parents, chose pas toujours faisable avec d’autres types de musique/publics.

Un très bon concert au final, qui m’a rappelé celui de Paradise Lost, Anathema, My Dying Bride au Bataclan : The Unholy Trinity Tour (2008) et celui d’Anathema, Anneke Van Giersbergen et Petter Carlsen à l’Elysée Montmartre (2010).

Finalement, j’en fais un comme ça tous les deux ans!

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Concert d’Alcest, Soror Dolorosa et Les Discrets au Ferrailleur de Nantes

par Matt Lecture: 3 min
0

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: